Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  le blog geodatas

le blog geodatas

Eléments complémentaires aux cours de Philippe Piercy, professeur de géographie en Classes préparatoires littéraires, Lycée Berthollet (74).


Financer la transition énergétique grâce aux « green bonds »

Publié par philippe piercy sur 1 Octobre 2014, 09:23am

Catégories : #programme de Khâgne tronc commun

Dans Le Monde, par le lien http://http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/09/22/financer-la-transition-energetique-grace-aux-green-bonds_4492339_3232.html?xtmc=green_bonds&xtcr=1

un article montrant le recours aux investisseurs pour couvrir les coûts de la transition énergétique.... et la placer dans la dépendance de la profitabilité de celle-ci! mais montrant aussi la recherche par les investisseurs d'ISR; investissements socialement responsables.

voir aussi un exemple d'émission d'obligation par la Banque Européenne d'investissements: http://www.natixis.com/natixis/jcms/lpaz5_33950/fr/green-bonds-natixis-asset-management-s-investit-aux-cotes-de-la-bei

ou encore un exemple de fonds d'investissement "vert", dans le mouvement des " climate bonds initiatives": Green Century Capital Management (Green Century) provides a way for investors to incorporate their values into their investment decisions. Since 1991, Green Century has worked to create a more sustainable future. http://greencentury.com/green-bonds-in-a-changing-market-world-bank/

Autre exemple : la diversification par un investisseur foncier et immobilier français dans les obligations vertes:

Unibail-Rodamco profite de l'appétit du marché pour les «green bonds»

La foncière a émis 750 millions d’euros d’obligations responsables à 10 ans, portant un coupon de 2,5%. L’offre a été sursouscrite 3,4 fois

Par Bruno de Roulhac le 21/02/2014 pour L'AGEFI Quotidien - Edition de 7H

inSha

Unibail élargit sa base de financement. La foncière vient d'émettre sa première obligation responsable (green bond), dont les critères ont été validés par Vigeo, pour un montant de 750 millions d'euros. Cette ligne d'une maturité de 10 ans, offre un coupon fixe de 2,5%. Signe de l'appétit des investisseurs pour ce type de produit et pour cette signature, le placement, mené par Bank of America Merrill Lynch et Crédit Agricole, a été sursouscrit 3,4 fois en moins de deux heures.

Plus de la moitié (51%) du papier a été pris par des investisseurs français, 12% par des allemands et des autrichiens, 6% par des scandinaves, selon Bloomberg. L'émission a été allouée aux gestions, la plupart ISR, à hauteur de 61%, et aux assureurs et fonds de pension pour 32%.
A titre de comparaison, Unibail avait émis 700 millions à 10 ans pour un rendement de 2,50% en juin dernier. Soit une émission dans des conditions comparables. «L'intérêt financier d'une green bond s'exprime notamment dans la taille et la qualité du carnet d'ordres, garantissant de plus à l'émetteur une certaine diversification de sa base investisseurs», expliquent Orith Azoulay et Sarah Berdal-Israël à l'origination corporate chez Natixis. Toutefois, le montant reste faible face à un portefeuille de développement de 6,9 milliards d'euros.
Pour plusieurs analystes actions, peu importe que l'émission soit « verte » ou non. Ils regardent avant tout son impact sur la structure financière du groupe. Or, cette obligation responsable permettra de réduire le coût de la dette de la foncière, de 2,9% fin 2013, et d'accroître la maturité moyenne, de 5,4 ans en fin d'année dernière.
«Non seulement Unibail-Rodamco est un acteur engagé de longue date en matière de développement durable, mais encore a-t-il l'habitude d'innover, ajoute Orith Azoulay chez Natixis. De plus en plus de corporates regardent aujourd'hui ce type de dossier ISR, qui leur permet notamment de communiquer sur leurs engagements environnementaux et sociaux».
Cette émission «verte» est la première par une foncière sur le marché obligataire euro. Dans le secteur, seul le suédois Vasakronan, avait émis une telle obligation en novembre dernier pour 300 millions de couronnes suédoises (33 millions d'euros). En novembre dernier, EDF avait émis 1,4 milliard d'euros de green bond, de maturité 7,5 ans, offrant un coupon de 2,25%.

Financer la transition énergétique grâce aux « green bonds »
état des investissements par les grandes banques dans les green bonds

état des investissements par les grandes banques dans les green bonds

Financer la transition énergétique grâce aux « green bonds »

Commenter cet article

Archives

Articles récents