Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  le blog geodatas

le blog geodatas

Eléments complémentaires aux cours de Philippe Piercy, professeur de géographie en Classes préparatoires littéraires, Lycée Berthollet (74).


Esthétique des foules: les bourses vues par A. Gursky

Publié par philippe piercy sur 11 Novembre 2014, 21:39pm

Catégories : #programme de Khâgne tronc commun

Andreas Gursky est l’un des plus grands photographes européens contemporains. Né en Allemagne en 1955, d’un père photographe commercial, il effectue tout d’abord des études de photographie à Essen. En 1981, il entre à l’Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf, où il suit les cours de Bernd et Hilla Becher qui s’intéressent tout particulièrement à l’architecture industrielle et urbaine en noir et blanc, dans une approche de la photographie très impersonnelle. Dans les années 1980, le travail de Gursky est très marqué par cette influence, même s’il recourt à la couleur. La représentation d’édifices urbains vides ou des métiers qu’ils impliquent (gardiens d’immeubles) en témoigne. De là provient cet œil si particulier pour les rapports tissés par un individu avec une structure (architecturale notamment). Cette hauteur du travail photographique implique de même des réflexions générales : sur le temps qui passe, la notion de foule ou le fonctionnement socio-économique du monde contemporain. (source Boumbang; idem pour voir d'impressionnantes photographies dont celles de bourses à Tokyo et de Chicago (http://www.boumbang.com/andreas-gursky/) ou de Singapour (ci dessous)

Esthétique des foules: les bourses vues par A. Gursky
 Andreas Gursky Chicago, Board of Trade II 1999 © Courtesy Monika Sprueth Galerie, Koeln / VG Bild-Kunst, Bonn and DACS, London 2014

Andreas Gursky Chicago, Board of Trade II 1999 © Courtesy Monika Sprueth Galerie, Koeln / VG Bild-Kunst, Bonn and DACS, London 2014

Archives

Articles récents