Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  le blog geodatas

le blog geodatas

Eléments complémentaires aux cours de Philippe Piercy, professeur de géographie en Classes préparatoires littéraires, Lycée Berthollet (74).


Le Monde festival : Pourquoi les inégalités augmentent, par l’économiste Camille Landais

Publié par philippe piercy sur 18 Septembre 2016, 10:44am

Catégories : #programme de Khâgne tronc commun

 Les pays développés où les inégalités sont les plus fortes

Les pays développés où les inégalités sont les plus fortes

Par le lien http://www.lemonde.fr/festival/video/2016/09/18/le-monde-festival-pourquoi-les-inegalites-augmentent-par-l-economiste-camille-landais_4999534_4415198.html

une courte et claire conférence sur les facteurs d'accroissement des inégalités en Europe; présentation:

Les inégalités de revenus sont devenues l’un des sujets de réflexion majeurs des économies occidentales en même temps qu’une revendication politique. L’économiste Camille Landais, proche de Thomas Piketty, explique les raisons qui, selon lui, expliquent cet accroissement : l’augmentation des salaires très élevés, la stagnation des salaires médians et l’accroissement des inégalités de patrimoine.

Il intervenait dans le cadre de la table ronde organisée par Le Monde au Monde Festival, le samedi 17 septembre au Palais Garnier, sur les inégalités au travail. Avec Camille Landais, Louis Gallois et Emmanuelle Duez


Sur ce thème une bonne synthèse par Morgan Stanley présentée par La Tribune http://www.latribune.fr/economie/international/le-pays-developpe-ou-les-inegalites-de-revenus-ont-le-plus-augmente-est-525655.html

extrait:

Dans de nombreux pays de l'OCDE, les inégalités augmentent, souligne un rapport de Morgan Stanley publié mardi 24 novembre, prenant en compte, les écarts de salaires et de revenus (mesuré par le coefficient de Gini), les inégalités de salaires hommes-femmes, les temps partiels non désirés ainsi que l'accès à Internet.

Concernant les inégalités de revenus, c'est en Suède qu'elles ont le plus progressé depuis le milieu des années 80 (jusqu'en 2013), dans la catégorie les pays développés. Ce qui n'empêche pas le pays de rester le deuxième meilleur élève -après la Norvège- pour son faible niveau d'inégalités globales.

Les revenus annuels et ceux du capital ont été beaucoup moins bien répartis au fil des années en Suède, explique Morgan Stanley. En même temps, note la banque, le système de protection sociale a été de moins en moins généreux. passant de 27% de ses moyens versées aux ménages suédois en 1995 à 16% en 2008, selon l'institut des affaires économiques.

La Nouvelle-Zélande (2e) et les Etats-Unis (3e) complètent le podium des plus mauvais élèves de ces dernières années. La France, où les écarts de revenus se sont légèrement accrus plus faiblement que la moyenne des pays de l'OCDE depuis le milieu des années 80, selon Morgan Stanley, se classe 20e pays où les inégalités ont le plus progressé.

Les pays du sud de l'Europe sont les plus inégalitaires

Touchés de plein fouet par la crise de 2008, le Portugal (1er), l'Italie (2e), la Grèce (3e) et l'Espagne (4e) sont les pays développés les plus inégalitaires, selon le classement de Morgan Stanley.

La France se classe 14e, tandis que l'Allemagne, à la 6e place et les Etats-Unis (5e) font figure de mauvais élèves.

Des effets désastreux sur les économies

Le rapport de Morgan Stanley met en avant les incidences désastreuses sur l'économie du pays. L'OCDE a estimé que les inégalités économiques ont détruit 4,7 points de croissance cumulée entre 1990 et 2010 dans les pays développés. Avec des effets collatéraux.

Les différences des taux de chômage entre haut diplômés et non diplômés sont élevés dans certains pays développés. En Suède, les mieux formés ne sont que 4% à être sans emploi contre plus de 20% pour les non-diplômés.

Les espérances de vies diffèrent brutalement entre diplômés et non diplômés dans certaines régions : 18 ans pour la République Tchèque, 15 pour l'Estonie, 5 pour la Finlande et le Danemark, 4 pour la Suède, sans compter des maladies plus récurrentes pour les plus bas revenus qui peuvent en outre jouer sur leur productivité.

Sur le même sujet dans "La Tribune":

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents