Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  le blog geodatas

le blog geodatas

Eléments complémentaires aux cours de Philippe Piercy, professeur de géographie en Classes préparatoires littéraires, Lycée Berthollet (74).


L'Afrique des idées reçues, un livre indispensable, en Hk et en KH

Publié par philippe piercy sur 16 Novembre 2008, 17:27pm

Catégories : #Hypokhâgne


L’afrique des idées reçues« L’Afrique reçoit plus d’argent qu’elle n’en rembourse. Ce sont les Africains les plus pauvres qui migrent vers l’Europe. Le tribalisme explique tous les conflits. L’Afrique n’est pas prête pour la démocratie. La solidarité africaine relève de la générosité. Les Africains sont tous polygames. L’agriculture africaine est archaïque et figée. Les cultures de rente concurrencent les cultures vivrières. Les Africaines font trop d’enfants et sont soumises. L’économie informelle est la voie pour un développement à l’africaine. »

Qui n’a pas entendu ou lu ce florilège d’ idées reçues sur l’Afrique subsaharienne ?
Si elles cherchent à expliquer le « naufrage » du sous-continent, elles traduisent aussi souvent peurs, arrogance ou mépris et désespérance. Tout ceci débouche sur des visions de l’Afrique criminelle ou victime, exploitée ou suicidaire selon le type de responsabilités que l’on veut établir devant le tribunal de l’histoire. En utilisant les savoirs acquis et en identifiant la part de vérité et d’erreur que les idées reçues peuvent receler, cet ouvrage, sans complaisance, mais avec lucidité, donne à voir une Afrique complexe et plurielle qui ne peut se réduire à des représentations schématiques.Ce travail collectif élaboré à partir de réflexions souvent entendues dans le public, chez les experts ou hommes politiques (clichés, simplifications, remarques de sens commun, etc.), tente de faire la part du vrai et du faux, du simplifié et du déformé, d’apporter des réponses claires et succinctes sur les problèmes qu’affrontent l’Afrique et l’Europe dans nos rapports avec elle (dette, migrations, croissance démographique, statut de l’élevage, conflits religieux, genèse du sentiment ethnique, économie informelle ou devenir des jeunes, enclavement, contrôle social).
Le traitement de ces 50 « idées reçues » met, à la portée d’un public associatif travaillant avec ce continent, d’étudiants et d’enseignants des disciplines de sciences humaines, sociales, et plus généralement d’un public cultivé, l’état d’une question. Pour poursuivre l’information, une bibliographie et des références sur Internet ont été proposées. Chaque idée a été prise en charge par une personne spécialisée qui a disposé de 5 pages environ pour dire ce qui peut justifier l’idée reçue ou en quoi elle doit être revue, nuancée, voire contestée. Ceci a obligé chacun à éviter au maximum toute « langue de bois ».
GEORGES COURADE est et directeur de recherches à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Il est auteur de trois chapitres du volume « Afrique » de la Géographie universelle. Il a dirigé la revue Politique Africaine de 1996 à 2000.

Commenter cet article

Archives

Articles récents