Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  le blog geodatas

le blog geodatas

Eléments complémentaires aux cours de Philippe Piercy, professeur de géographie en Classes préparatoires littéraires, Lycée Berthollet (74).


Les Malouines toujours revendiquées ?

Publié par philippe piercy sur 8 Février 2012, 20:23pm

Catégories : #programme de Khâgne tronc commun

Par le lien ci contre http://www.carto-presse.com/?p=932 un article et une carte de Sébastien Boussois (décembre 2010) et une carte de Laura Margueritte:début de l'article:  Trente ans après la fin de la guerre des Malouines qui opposa la dictature argentine au Royaume-Uni en 1982, la revendication par Buenos Aires de ce territoire découvert en 1764 par le Français Bougainville, parti de Saint-Malo, et devenu britannique en 1833 sous le nom de Falkland Islands, a ressurgi en février 2010 à l’annonce par les autorités locales d’opérations de forage (cf. carte).
Les gisements d’hydrocarbures offshore autour des îles Malouines pourraient contenir jusqu’à 60 milliards de barils, soit une proportion comparable à celle de la mer du Nord (1). Le gisement Liz, prospecté en 1998 par la compagnie hollandaise Shell, n’avait pas été jugé rentable à l’époque. Mais face à la crise économique que traverse le Royaume-Uni et surtout à la hausse des prix du pétrole, l’importance stratégique et énergétique que revêt l’archipel est revenue au premier plan. À la suite de cette annonce, le gouvernement argentin, par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères, Jorge Taiana, n’a pas manqué de protester avec virulence contre « la prétention du Royaume-Uni d’autoriser des opérations d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures dans la zone du plateau continental argentin » (2). Les manœuvres de la Royal Navy observées alors sont très mal vues du côté de Buenos Aires, qui compte bien s’opposer par tous les moyens à la mainmise de Londres.

Commenter cet article

Archives

Articles récents