Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  le blog geodatas

le blog geodatas

Eléments complémentaires aux cours de Philippe Piercy, professeur de géographie en Classes préparatoires littéraires, Lycée Berthollet (74).


Temporalités et perceptions de la séparation entre Israéliens et Palestiniens

Publié par philippe piercy sur 29 Janvier 2013, 12:16pm

Catégories : #programme de Khâgne tronc commun

Un article sur la perception et le temps de la clôture de sécurité israëlienne: http://bcrfj.revues.org/6291

 

résumé:

 

La politique de séparation mise en place par Israël depuis les années 1990 n’a pas créé de division territoriale entre Israéliens et Palestiniens. En revanche, elle a réorganisé leurs trajectoires et assujetti ces populations à des régimes de temps distincts. Partant d’une étude ethnographique des pratiques spatiales de Juifs israéliens, de Palestiniens de Cisjordanie et de Palestiniens de citoyenneté israélienne, cet article montre comment ces régimes de temps contribuent à modeler chez ces groupes des perceptions radicalement distinctes de l’espace. Dans un processus de feuilletage, ces constructions se superposent comme autant d’espaces/temps anthropologiques sur un même lieu ou sur les mêmes parcours. Ce feuilletage montre que le régime de séparation ne vient donc pas simplement renforcer les écarts entre Israéliens et Palestiniens en créant une asymétrie au niveau de l’usage et de l’expérience de l’espace/temps, mais qu’il vient également accentuer ou introduire des divisions au sein de ces populations. L’étude des subjectivités souligne par ailleurs les processus par lesquels ces acteurs contribuent eux aussi à construire la discontinuité et la distinction entre leurs espaces respectifs dans un contexte où ils restent pourtant fortement interconnectés et imbriqués. La mise en perspective de ce feuilletage est enfin significative dans la mesure où elle permet de reconsidérer les conditions dans lesquelles se construisent les représentations, les discours et les analyses du conflit israélo-palestinien. À travers leurs pratiques quotidiennes, les Israéliens, les Palestiniens, ainsi que les acteurs et les observateurs internationaux élaborent et construisent des perceptions des limites, de l’Autre et du conflit radicalement décalées, dans la mesure où celles-ci sont conditionnées par des expériences spécifiques de l’espace/temps.

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents