Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  le blog geodatas

le blog geodatas

Eléments complémentaires aux cours de Philippe Piercy, professeur de géographie en Classes préparatoires littéraires, Lycée Berthollet (74).


Une émission à réécouter sur France: VILLE-MONDE JOHANNESBURG (1)

Publié par philippe piercy sur 16 Septembre 2013, 20:08pm

Catégories : #programme de Khâgne tronc commun

Par le lien ci dessous vous pouvez accéder au site de l'émission Ville Monde et à la réécoute ou au podcast de l'émission sur Joburg:

http://www.franceculture.fr/emission-villes-mondes-ville-monde-johannesburg-1-rediffusion-de-l-emission-du-30-septembre-2012-201

extrait de la présentation:

" Ce qui frappe la première fois qu’on arrive à Johannesburg c’est d’abord la lumière et l’azur parfait du ciel. On est à l’autre bout du monde, aux antipodes, tout en bas de la planète. Et pourtant on n’est pas tellement dépaysé, on ne trouve pas l’Afrique exotique, le continent noir fantasmé. L’aéroport est ultra-moderne et les highways qui mènent à la ville font plutôt penser à l’Amérique. On traverse d’abord une périphérie industrielle, de vastes hangars, des centres commerciaux. Puis, enfin, à l’approche de la ville, quelque chose qu’on n’avait jamais vu : de hauts terrils de sable fin, jaune, très pâle. Ce sont les excavations des gisements d’or aujourd’hui épuisés. Car, à l’origine de Johannesburg, il y a l’or du Witwatersrand. La ville est née en 1886, de la découverte d’un gigantesque filon aurifère qui court sous la terre rouge du veld, la savane rocailleuse et poussiéreuse caractéristique du pays.

Extérieur du Musée Nelson Mandela © Nathalie Battus - Radio France

Le cœur historique de la ville est là : à même le gisement de métal précieux. En quelques années le campement de mineurs s’est transformé en C B D, le Central Business District, un « down-town » à l’américaine, vitrine de l’opulence sud-africaine : des gratte-ciels audacieux, un quadrillage d’artères géométriques, de gigantesques panneaux publicitaires. Johannesburg est devenu un Eldorado, Jozi, Egoli, city of gold: elle est la capitale économique de l’Afrique du Sud, le poumon du pays et même du continent tout entier. Aujourd’hui, les migrants continuent d’affluer vers cette cité prospère, pour tenter leur chance comme les pionniers des premiers temps de la ville.

Alexandra township © Nathalie Battus - Radio France

Mais aujourd’hui, au pied des tours du down-town, personne n’a de cravate ni d’attaché case. On croise plutôt des femmes en boubou qui portent leurs paniers sur la tête ou qui vendent des légumes exposés à même le sol. Certains immeubles sont murés, du linge pend aux fenêtres de ce qui a dû être un jour des bureaux. On se demande ce qui a bien pu se passer ici : c’est comme si l’Afrique avait repris ses droits sur un ilôt d’occident abandonné. On voudrait sortir marcher sur les trottoirs pour mieux comprendre mais l’atmosphère a quelque chose d’électrique qui ferait presque peur. Pourtant on sent bien que c’est ici que ça se passe, c’est ici que vibre Johannesburg."

Delphine Saltel, productrice

Le stade de Johannesburg en Afrique du Sud, plus connu sous le nom de FNB Stadium, construit pour la Coupe du monde de football en 2010.

Le stade de Johannesburg en Afrique du Sud, plus connu sous le nom de FNB Stadium, construit pour la Coupe du monde de football en 2010.

Commenter cet article

Archives

Articles récents